Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La sclérose en plaques, par André.

sclérose en plaques,sclérose en plaque,multiple sclerosis,multiple sclerose,multiple skerose,sep,ms,notre sclérose,handicap,neurologie,scleroseenplaques,association sclérose en plaques,sep en scène,novartis

« Bonjour,

- La peau rose en plaques -

Je viens d'entendre cette phrase, dite face à moi avec le sourire satisfait du spécialiste qui m'a demandé de faire quelques pas. Je ne comprenais pas car je n'étais pas chez le dermatologue. Un mois avant, j'expliquais au professeur orthopédique, entouré de ses élèves-assistants, les problèmes rencontrés dans mon sport : nombreuses entorses, fractures du bras, de la main, de la clavicule, et rupture du tendon d'Achille. C'est risqué d'être devant des plus de deux mètres et plus de cent kilos et sans gants de boxe. 
À mon époque, on se trempait le pied dans un seau de glaçons et on repartait au front.
Mais il a conseillé un neurologue.
Étant mal entendant, je lui ai fait répéter avec insistance la phrase, mais je n'avais toujours pas compris. - Sclérose en plaques -, c'est quoi cette bête ? J'ai déjà eu un cancer que j’ai vaincu, alors j'étais prêt à tout combattre. J'ai maintenant soixante-sept ans et je me remémore depuis sept années mes exploits, mais en fauteuil roulant électrique, sauf dans mes rêves…

Le professeur du CHR de Marseille me donne un nouveau traitement pour bloquer cette saloperie. Je suis heureux mais aussi inquiet d'être un vieux, entouré de nombreux jeunes. J'ai l'espoir qu'eux ne connaîtront pas l'invalidité. 
C'est vrai qu'en France, la gent féminine est mieux représentée dans cette pathologie… et oui nous ne sommes pas en politique. Malgré les bonnes intentions, on est encore éloigné d'une guérison que les plus jeunes connaîtront certainement. À défaut de blagues on pourrait nous fournir des produits euphorisants. »

Par André.

Commentaires : 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel