Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Définition de la SEP.

sclérose en plaques,sclérose en plaque,multiple sclerosis,multiple sclerose,multiple skerose,sep,ms,notre sclérose,handicap,neurologie,scleroseenplaques,association sclérose en plaques

Définition :
La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique chronique et invalidante, source de handicap la plus fréquente chez le jeune adulte. Elle se caractérise par une inflammation du système nerveux central (cerveau, moelle épinière et nerfs optiques), freinant la bonne transmission des informations,du cerveau vers le reste du corps.

Ses symptômes : 
Ils sont multiples, variables, mais tous retentissent sur la vie quotidienne des malades par les handicaps qu’ils entraînent (fatigue, perte de motricité, troubles oculaires, difficultés d’élocution…).

Sa réputation : 
C’est une maladie mal connue, mal comprise et souvent associée à de fausses idées (ses symptômes peuvent être très discrets ou évoquer d’autres troubles à ceux qui ne connaissent pas la maladie).

Les chiffres en 2017 :
• 100 000 personnes en France. 
• 400 000 en Europe. 
• 2,3 millions dans le monde. 
• 3 malades sur 4 sont des femmes. 
• 1 nouveau cas environ toutes les 2 heures en France (14 cas par jour).

Pour info, la première affiche « La sclérose en What ? » conçue en 2007 par l’association Notre Sclérose indiquait 80 000 cas en France, ce qui représente une augmentation de 25% en 10 ans…

Commentaires : 2 commentaires

Commentaires

  • Premieres atteintes vers 2007, un matin je me suis mise debout et une de mes jambes fléchissait.Grosse fatigue, troubles psychologiques...On m'a tout dit: dépression post-retraite, séquelles possibles de prématurité se "réveillant" avec l'age, et meme syndrome d'Asperger passé innaperçu. Je ne m'etais guère occupée de moi après 2000. Divorce, parents vieillissant( maman alzheimer), un travail stressant...En 2009 j'ai cessé de conduire, de nager, de voyager. On a évoqué une SEP mais sans certitude .Puis il y a eu amélioration pour "retomber" en 2012/13. J'ai marché avec un déhambulateur et "on" m'a parlé d'arthrose avec genoux abimés et scoliose. Il etait question de prothèses...Toujours la FATIGUE,surtout le matin, des fausses routes alimentaires meme tousser en avalant sa salive. Et depuis 2009 énurésie,maux de ventre, crampes des pieds. C'est vrai,je n'aime pas aller voir les médecins, mais ce n'est que dernièrement que l'un d'eux a évoqué une SEP. Pour l'instant je n'ai pas de traitements. J'ai 70, prends des anxiolytiques depuis longtemps et n'ai pas envie d'en rajouter. Mon handicap n'est pas pris en compte car pas formellement identifié. Que me conseillez-vous??? MERCI

  • Bonjour,
    Vos symptômes peuvent décrire une SEP mais nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un neurologue (ou deux) pour effectuer une IRM.
    Bien à vous,
    Arnaud - Notre Sclérose.

Écrire un commentaire

Optionnel