La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 19 déc. 2018
La sclérose en plaques, par Camille.
« Cette maladie ne doit pas
nous empêcher de vivre. »

« Bonjour, 

Je m'appelle Camille, j’ai 23 ans et je suis atteinte de la sclérose en plaques depuis 1 an. Je suis vendeuse et enceinte de 4 mois et demi. 
Je fais actuellement une poussée, donc changement de traitement prévu après l'accouchement.

J'ai un conjoint qui me soutient le plus possible, il est très compréhensif et prend beaucoup soin de moi. 
Je réfléchis beaucoup pour changer de métier, mais je ne sais pas trop vers quoi m'orienter, j'ai obtenu la RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé).

Cette maladie ne doit pas nous empêcher de vivre. Je sais que mon bébé sera heureux et je ferai tout mon possible pour qu'il ait une vie normale, sans devoir s'occuper de sa maman. Je me battrai le plus fort possible !

Depuis que j’ai la sclérose en plaques, ma façon de penser a beaucoup changé. Maintenant, je vis au jour le jour, en profitant au maximum. 
La vie est courte et précieuse, il ne faut jamais l’oublier. »

Par Camille. 


4 commentaires
19/12/2018 à 10:17 par bardin Nicole
Bonjour Camille,tu es toute jeune et la vie s'ouvre devant toi . Cette saleté qui t'arrive n'était sans doute pas au rendez-vous. J' espère que la poussée actuelle ne te fait pas trop souffrir et qu'elle ne t'handicape pas trop. Tu as raison de penser et la prendre ,la vivre comme ça .A ton age tu peux espérer une guérison ,des progrès sont déjà faits. Pour moi ,elle m'est arrivée à 56 ans apres 33 ans assistante maternelle .Avant j 'ai perdu 7 ans de soins ,cause ,un docteur buté!...Il a fallu que je paralyse pour bouger !C'était en 2004 ,j'ai perdu tout mon équilibre et ne peux ce jour plus marcher,je suis donc fauteuil electrique dehors depuis le début ,et minotor dedans depuis peu. Les premières douleurs sont apparues 3 ou4 mois après VACCIN HEPATITE B.....Tu vois?....Plus question d'avoir de bouts de chou ! le reste de nos jours ,retraite brisée ,et bien des choses de perdues,de changées....Trés difficile à accepter,il n'y a que 2 petites années ou je viens de retrouver la vie comme avant ,si tu veux ,je la vivais ,mais ce n'était que du superficiel. Rien ne me touchait ..ce qui me laisse encore un gout amer ,quand je suis tombée ,un de mes 4 enfants ,le 3°, malentendant m'annonce son mariage ! puis sont venus 3 petits enfants ,en rééducation pour le 1 !je ne les ai pas accueillis pour mes petits enfants ,et parfois ,assez souvent encore et je m'en veux??...Bon courage Camille ,bonne grossesse ,beau BB ,et très bonnes fètes de fin d'année.....UNE bise pour toi

21/12/2018 à 00:33 par Lou
Coucou, courage à toi! Tu la su comment ? Comment a tu vécu le diagnostique ?
Top que ton conjoint te soutienne au tant tu en na besoins , c’est rassurant. Et penser comme tu le pense à 23 ans chapeaux !

24/12/2018 à 13:30 par Camille
Bonjour, merci :)
En effet ce n'était pas prévu au programme
En août 2017 j'ai commencer à avoir des fourmillement dans la jambe gauche et perte de sensation, au bout de quelques semaines je suis aller chez le médecin qui ma prescrit IRM cérébral et medullaire
J'ai eu une poussee en décembre et j'ai reculer l'hospitalisation pour la ponction lombaire car je pensai a mon travail avant ma santé..
Je n'ai pas bien vécu le diagnostique, des que j'allais mieux je me disais que jetait guérit et que ça n'allais plus recommencer, mais quand les symptômes apparaissent c'est coup de massue sur la tête ^^
Et maintenant je relativise :)
Merci pour vos commentaires et courage !!

01/01/2019 à 13:09 par Monlk
Mon mari est décédé d'une SLA il y a 27 ans ma fille avait alors a peine 9 ans. Il y a un mois elle sentait des fourmillement a la jambe gauche et une grande fatigue. L'IRM medullaire n'a rien montré les 3 tests potentiels sont positifs mais la neurologue dit.que l'examen clinique n'est pas rassurant elle demande une ponction lombaire. Dans l'attente du resultat de ce test moi, sa maman je vis dans l'angoisse, j'envisage le pire et je crains fort de revivre le même scénario d'il y a 27 ans. Pourquoi le sort s'acharne t il contre nous? J'attends le diagnostic dans l'angoisse, je suis anéantie

Ajouter un commentaire