La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 30 sept. 2009

Carine parle de sa la sclérose en plaques.

« Chaque cas est différent,
impossible de prévoir l'évolution. »

"Mon témoignage sur la sclérose en plaques. Enfin, sur mon état d'esprit actuel.

Une poussée, une de plus, la onzième. Tout est consigné dans un tableau, les poussées plus ou moins fortes se succèdent par année.
Première année : 2001. Le tableau est sans fin, toute une vie. Il s'arrêtera le jour où un traitement digne de ce nom, c'est à dire un traitement qui soigne la maladie, qui nous guérit, sera trouvé. J'y crois.

On s'habitue avec le temps. Au début, j'avais peur. Crises d'angoisse, insomnie... que me réserve la sclérose en plaques ??? Chaque cas est différent, impossible de prévoir l'évolution.

C'est flippant non ? Il y a de quoi en perdre le sommeil. Ne pas savoir à quelle sauce on va être mangé ? Fauteuil dans 2, 5, 10 ans ou jamais ? Pourrais-je jouer avec mes enfants quand ils auront 10 ans ? Est-ce que je pourrais continuer à travailler ? Comment fait-on pour vivre avec une allocation de 680 euros par mois ? Comment est-ce possible d'être heureux dans ces conditions ?

Trop de questions.

Aujourd'hui donc, onzième poussée en 8 ans et demi. Mon état d'esprit n'a plus rien à voir avec celui que j'avais il y a 5 ans.

Je ne me pose plus de question. Tout ce qui m'importe c'est que jusqu'à présent, je m'en suis bien sortie. Alors je profite. Je profite de pouvoir faire des ballades à pieds pendant 2 heures. Je profite de faire du vélo. Je profite de passer ma journée à courir dans Paris. Je profite d'aller à la piscine avec mes enfants.

Et puis si demain je ne peux plus faire tout ça, si je ne récupère pas de cette poussée, et bien je ferais autre chose, j'aviserais."

Par Carine.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! (Exemple : un don de 20€ ne vous coûte réellement que 6,80 €).
 

Rediffusion du 28/09/2009.

6 commentaires
30/09/2009 à 13:46 par Clalis
Bonjour Carine,

Oui, quel optimisme et tu as raison.
Si tu peux bouger profite, profite et profite. La vie passe vite.
Bisous de courage

30/09/2009 à 12:46 par Adrienne/handiady
Excellente philosophie de vie! Je suis en fauteuil depuis le début et ai fait de nombreuses poussées, mais j'avance au jour le jour. J'AVANCE! C'est cela qui compte! Gros bisous!

30/09/2009 à 11:25 par sophie
Quel plaisir de te lire et de constater que je ne suis pas la seule à avancer sans me poser trop de questions et à faire, dans la mesure du possible, comme si cette saloperie ne faisait pas partie de moi...
Demain est un autre jour !
Et puis il y a aussi les enfants, ils sont notre force .
Merci.

Sophie

30/09/2009 à 10:56 par Kléolia
BRAVO Carine pour cette philosophie bâtie avec le temps !

Continue et CARPE DIEM !!!

Pas une minute à perdre, ni pour toi, ni pour tous ceux qui te sont chers °)

Grand bien à toi !!!

30/09/2009 à 10:44 par Sep à moi
Beau message d'espoir ! Je crois aussi à un remède !
Salut !

30/09/2009 à 09:53 par Rester-Zen
Merci pour ton message d'optimisme.

J'ai envie de montrer ton texte à tous ceux qui me croient folle de continuer à bouger!
Je ne suis pas la seule,..... et ça fais du bien!

Ajouter un commentaire