La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 22 avr. 2019
La sclérose en plaques, par Yvan.

L’estomac dans les talons (et mon cerveau aussi). 

« Bonjour,

Ce soir-là, soirée pizza, ouais super on va s’en mettre jusque-là !

Sauf que, pour déjà trouver un restaurant avec accès handicapé, que nenni, aucun, on a fini au pied d’une pizzeria, où une vingtaine de marches m’attendaient pour être escaladées, j’étais prêt à sortir une corde et un piolet.

Vite ! Ma canne, que j’aurais pu transformer en sarbacane, pour viser le barman qui m’attendait là-haut près des fourneaux, avec le cuistot. Il a eu le culot de nous demander si on ne voulait pas manger sur la terrasse - avec encore quelques marches.

Encore un restaurant où les règles ERP (Établissement Recevant du Public) se sont noyées dans la rivière coulant à côté, j’aurais préféré y aller en canoë. J’ai failli monter les marches à quatre pattes comme un lapin en carapate.

Je n’ai pas pu manger ma pizza en entier, j’en ai mangé que la moitié, j’ai dit à mes amis que pour mon estomac, c’était fini.

En réalité, je n’avais plus la force de la couper, ma main était presque inerte, je n’ai mangé que des miettes.

Et en repartant, même pas un au-revoir et un merci de la patronne qui paraissait si gentille… Il n’y avait vraiment que la pizza qui était bonne. J’ai même regretté d’avoir donné mes euros pour que devienne plus gros leur tiroir-caisse.

Je n’étais pas à mon aise, j’aurais préféré faire un malaise. Pour redescendre avec manières, galère !

C’est sûr que si j’avais été une petite fraise Tagada, mais ce n’étais pas le cas, j’aurais pu rouler jusqu’en bas… sans fracas.

J’ai dû monter sur le dos d’un ami, merci à lui. À force de surmonter des épreuves, on va finir par se casser la gueule ! En tout cas, adieu pizza aux anchois, et chocolat-liégeois, ce restaurant-là ne me reverra pas… Si celui-ci était un jour de plain-pied, je pourrais slalomer entre les cuisiniers. Mais ça on peut rêver... »

Par Yvan (lire son dernier texte).

Le 10 juin 2017
La sclérose en plaques, par Sophie.
Petit coup de gueule « Bonjour, Ce soir, ce sont les rencontres parents/profs pour mon fils âgé de 14 ans. Mon mari est en retard et je devrais pouvoir me dire : « J'y vais seule ». Oui mais voilà, le collège est tout en escaliers…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 13 mars 2017
La sclérose en plaques et les vacances, par Françoise.
« Bonjour, Je veux témoigner de ce qui m'est arrivé il y a 2 ans… J'ai une sclérose en plaques et je suis en fauteuil roulant. J'avais réservé un séjour d’une semaine à Corfou dans un hôtel adapté (m'a-t-on dit), accompagnée de mon auxiliaire de vie…

Lire ce témoignage en intégralité...

Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !