La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 19 juil. 2019
La sclérose en plaques, par André.

« Bonjour,

- La peau rose en plaques -

Je viens d'entendre cette phrase, dite face à moi avec le sourire satisfait du spécialiste qui m'a demandé de faire quelques pas. Je ne comprenais pas car je n'étais pas chez le dermatologue. Un mois avant, j'expliquais au professeur orthopédique, entouré de ses élèves-assistants, les problèmes rencontrés dans mon sport : nombreuses entorses, fractures du bras, de la main, de la clavicule, et rupture du tendon d'Achille. C'est risqué d'être devant des plus de deux mètres et plus de cent kilos et sans gants de boxe. 
À mon époque, on se trempait le pied dans un seau de glaçons et on repartait au front.
Mais il a conseillé un neurologue.
Étant mal entendant, je lui ai fait répéter avec insistance la phrase, mais je n'avais toujours pas compris. - Sclérose en plaques -, c'est quoi cette bête ? J'ai déjà eu un cancer que j’ai vaincu, alors j'étais prêt à tout combattre. J'ai maintenant soixante-sept ans et je me remémore depuis sept années mes exploits, mais en fauteuil roulant électrique, sauf dans mes rêves…

Le professeur du CHR de Marseille me donne un nouveau traitement pour bloquer cette saloperie. Je suis heureux mais aussi inquiet d'être un vieux, entouré de nombreux jeunes. J'ai l'espoir qu'eux ne connaîtront pas l'invalidité. 
C'est vrai qu'en France, la gent féminine est mieux représentée dans cette pathologie… et oui nous ne sommes pas en politique. Malgré les bonnes intentions, on est encore éloigné d'une guérison que les plus jeunes connaîtront certainement. À défaut de blagues on pourrait nous fournir des produits euphorisants. »

Par André.

Rediffusion du 03/09/2017.
Le 18 juil. 2019
La sclérose en plaques, par Jessica.
« Bonjour,  Je m'appelle Jessica et j'ai 36 ans. Je suis mariée et sans enfant. Il y a 6 mois, j'ai eu un moment de faiblesse, je suis tombée sur une table. J’avais un œil qui voyait trouble. À ce moment-là, je me suis dit que ce n’était rien de grave donc j'ai décidé d'aller voir un ophtalmologue qui m’a demandé si j'étais certaine d'être en bonne santé. Je lui ai répondu oui…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 17 juil. 2019
La sclérose en plaques, par Délia.
« Bonjour,  Je m’appelle Délia, j’ai 27 ans. J’ai été diagnostiquée à l’âge de 14 ans. Ma première poussée s’est manifestée par une paralysie faciale du côté droit. Alors que je rentrais tout juste d’un voyage scolaire (dont les derniers jours commençaient à devenir difficiles : fatigue, sensation d’évanouissement, etc…)…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 15 juil. 2019
La sclérose en plaques, par Laurent.
« Bonjour à toutes et à tous, Me voilà décidé à témoigner en apportant ma « petite histoire » avec cette Sournoise Et Perfide compagne. Alors, voilà je m’appelle Laurent. Je travaille à l’Institut de Physique Nucléaire de Lyon depuis bientôt 7 ans. Ça c’est pour le côté professionnel (en très synthétique), et je suis auvergnat (et très fier de l’être). Concernant le sujet qui m’amène ici, je suis « malade » depuis 17 ans…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 13 juil. 2019
La sclérose en plaques, par Lisa.
« Bonjour,  1er janvier 2005. Il y a des dates qui restent dans la vie. À peine réveillée ce matin-là, j'ai la jambe engourdie. Bizarre. Peut-être pas bien réveillée, un peu claquée. Les minutes passent, toujours l'impression d'avoir le pied et le mollet anesthésiés. Une fois debout, pareil. Merde, qu'est-ce que c'est que ce truc ! J'y fais moyennement gaffe dans la journée. Peut-être une courbature ou autre. Mais ça reste dans un coin de ma tête…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 12 juil. 2019
La sclérose en plaques, par Sandrine.
« Bonjour, Je m'appelle Sandrine et j'ai 42 ans. En 2003, je voyais double et je ne contrôlais plus mes yeux. Impossible de travailler, ni de conduire…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 10 juil. 2019
La sclérose en plaques, par Nathalie.
« Bonjour, Ma vie avant la sclérose en plaques, je vivais normalement comme des personnes sans maladie et le jour où on m’a annoncé que j’étais atteinte de la sclérose en plaques. Je suis resté immobilisée, et je n'y croyais pas ou plutôt ne voulais pas y croire. Et j’ai continué à vivre normalement, comme si de rien n'était…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 8 juil. 2019
La sclérose en plaques, par Aurélie.
« Bonjour, C’était en 2004, j’avais 21 ans, j’étais jeune, très sportive, passionnée par mon travail auprès de personnes en situation de handicap, et toujours prête à me rendre disponible pour aller aider car j’étais pompier bénévole. Un jour, je me suis levée avec un voile blanc qui recouvrait mon œil, sensation bizarre, une partie de moi ne voyait plus, n’était plus là…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 6 juil. 2019
La sclérose en plaques, par Sophie.
« Bonjour, Voilà, je me lance. J’ai beaucoup hésité. Ce n’est pas facile d’admettre et d’accepter que l’on fait partie de cette « famille ». J’emploie le terme de famille car c’est vraiment ce que je ressens à naviguer sur les divers forums et blogs consacrés à la sclérose en plaques. Depuis le mois de juin 2008 je sais que moi aussi j’ai ce « truc en plus »…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 5 juil. 2019
La sclérose en plaques, par Virginie.
« Bonjour, Je parcours ce site depuis 6 mois et je suis ravie de voir enfin un site qui parle de nous en toute sincérité… Je suis atteinte de la sclérose en plaques depuis 5 ans et demi, enfin officiellement…

Lire ce témoignage en intégralité...

Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !