La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 4 sept. 2019
La sclérose en plaques de ma fille, par Agnès.

« Bonjour,

Je témoigne en tant que maman d'une malade de la sclérose en plaques.
Cette "sorcière" de maladie, je vais l'appeler ainsi car c'est bien une "sorcière" qui est omniprésente chaque jour.
Et je la vois tous les jours cette "sorcière", le matin, elle s'agrippe aux jambes de ma fille et lui grignote sa spasticité un peu plus chaque jour !
Elle s'acharne sur les jambes, elle grignote les nerfs des yeux de ma fille, elle est là ! Bien là ! Maudite chose !
Elle entre dans son corps sans permission ! Elle s'installe un peu plus chaque jour dans la vie de ma fille !
Ma fille, cette merveille de courage, cette battante de la vie… Elle sera la plus forte ma fifille !
La "sorcière" n'aura pas raison de son courage immense.
Elle n'enlèvera jamais toute mon admiration devant "cet enfant", mon enfant, qui est merveilleuse de gentillesse et de sagesse et qui marche comme une grand-mère, alors qu'elle est si jeune ! Je la vois marcher, se démener chaque jour pour sa fille, avec ses douleurs extrêmes aux jambes qui la font tant souffrir et perdre patience. La "sorcière" la fait tant souffrir parfois qu’elle "l’emporte" un moment, sans toutefois gagner la partie car l'envie de vivre et de se battre est toujours la plus forte !
Elle touche à sa vue, à tout son pauvre corps, et je regarde cette "chose" en la maudissant chaque jour !
Mais, tant pis ! On vit ! On rit ! On pleure ! On fait plein de choses sans "elle" ! 

Qu'elle nous lâche ! Je ne la regretterai pas !

Il faut aider ceux qui ont la "sorcière" sans toutefois faire tout à leur place, car il est bon de laisser les personnes atteintes de la sclérose en plaques décider, et non nous ! Il ne faut pas s'apitoyer sur leur sort, même si nous compatissons tellement devant leurs douleurs, parfois violentes, et savoir rester à notre place d'aidant !

Allez ! Fous le camp "Sorcière", on vivra bien sans toi. »

Par Agnés, maman d'Anne-Rita.

Rediffusion du 17/09/2018.
Le 20 juil. 2019
La sclérose en plaques de ma mère, par Sarah.
« Bonjour, Ma mère est atteinte de la sclérose en plaques depuis maintenant 14 ans, cela s'est manifesté en Août 1995 : par une perte de la vue. J'étais alors âgée de 6 ans et ne me rappelle que brièvement de cet épisode. J'ai appris au fur et à mesure à coups de peur et de pleurs à comprendre cette maladie qui sclérose les membres de ma maman…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 10 juin 2019
La sclérose en plaques de ma fille, par Michèle.
« Bonjour, Ma fille est atteinte de la sclérose en plaques depuis le 31 août 2016, jour du décès de mon fils (facteur déclenchant ?). Mon fils nous a quittés après des mois de souffrances, victime d'un cancer du poumon avec métastases aux os. Le jour même de son décès, ma fille, bouleversée, a eu une réaction…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 3 juin 2019
La sclérose en plaques, par Yannicke.
« Bonjour, Diagnostiquée d’une sclérose en plaques depuis quelques mois, je commence seulement à comprendre ce qui m'arrive…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 1 juin 2019
La sclérose en plaques de mon mari, par Sarah.
« Bonjour, Voici mon témoignage sur la sclérose en plaques de mon époux. Mon mari, alors âgé de 31 ans, a été diagnostiqué fin d'année 2014 suite à un malaise et une paralysie du côté gauche. Je me souviens encore de cette journée maudite, où il est tombé devant nos enfants et moi j'étais au boulot à 75 km de là…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 24 mai 2019
La sclérose en plaques de ma mère, par Claire.
« Bonjour, J’avais 4 ans quand maman a commencé à être malade, juste après la naissance de mon frère, en 1954. Elle a eu une « jaunisse » après sa grossesse. Ensuite ce furent des troubles de l’équilibre, des difficultés à marcher. À l’époque, le diagnostic n’était pas facile, on a parlé de stress. Un médecin lui a même conseillé de se mettre à fumer pour se détendre. Ce qu’elle a fait…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 17 mai 2019
La sclérose en plaques, par Myriam.
« Bonjour tout le monde, Je reviens après deux ans d’absence où il s’est passé pas mal de choses. J’avais témoigné il y a de cela deux ans (voir premier témoignage), juste après le diagnostic. À vrai dire, mon témoignage était une sorte d’appel au secours. Mais aujourd’hui, les choses ont bien changé…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 8 mai 2019
La sclérose en plaques de ma fille.
« Bonjour, Oui, juste un petit témoignage d'une maman de « sépienne » qui est passée du désespoir à l'espoir. ​​​​​​​Ma fille a eu une première poussée en 1990. Elle avait 26 ans !…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 20 avr. 2019
La sclérose en plaques, par Claire.
« Bonjour, Aujourd’hui, je fête mon 24e anniversaire. La première pensée que j’ai eue ce matin concernait la sclérose en plaques (en vérité, c’était la troisième : les deux premières concernaient mon copain et ma famille). J’ai réalisé que non seulement j’avais 24 ans (que le temps passe vite) mais également que cela faisait 8 ans que j’étais malade…

Lire ce témoignage en intégralité...

Le 12 avr. 2019
La sclérose en plaques de mon conjoint, par Florence.
Quand on apprend le diagnostic de la sclérose en plaques de son conjoint… « Bonjour, Je n’ai pas eu une annonce dans un hôpital, elle ne m’a pas non plus été faite par un médecin… c’était dans un parc, et c’était la personne avec qui je sortais depuis quelques jours qui m’annonçait qu’elle avait une sclérose en plaques…

Lire ce témoignage en intégralité...

Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !