La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.

Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

« Bonjour,

Date de confinement : 17 mars, je viens de commencer mon 9ème mois de grossesse (lire notre article sur la SEP et grossesse). Je suis assez stressée à l’annonce de ce confinement, mon terme étant prévu le 8 avril. Bébé est arrivé 2 jours après, le 19 mars avec 3 semaines d’avance. Papa a pu assister à l’accouchement, mais pas de visites à la maternité et les visites des papas n’étaient plus possibles non plus à la fin.

Un confinement avec un bébé à pouponner, des joies, des pleurs, des questionnements, la reprise du traitement Copaxone® en rentrant de la maternité (injections tous les 2 jours à reprendre après 6 mois d’arrêt). Des rendez-vous de suivi à reprogrammer. J’ai dû faire une reprise en main de cette maladie pendant une période compliquée.

Papa reprend le travail. Il me reste un dernier mois de confinement seule à la maison avec bébé. Je peux profiter de mon enfant, le voir évoluer mais sans que personne puisse nous rendre visite. Je ne peux pas passer le relais quand c’est nécessaire. Je peux présenter notre fils et ses 2 premiers mois devie uniquement par visio. Le confinement a eu son positif comme son négatif mais maintenant, place au déconfinement, tout en faisant attention et en respectant les gestes barrières. Notre enfant va enfin pouvoir rencontrer sa famille, avec distance, mais en vrai !

Ce virus a généré beaucoup de stress : pour ma part, j’ai repris de suite mon traitement ainsi que le sport et le yoga, petit à petit.
Ça va me faire le plus grand bien ce retour à une vie un peu plus normale, mais différente de celle d’avant. »

Par Amandine.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! (Exemple : un don de 20€ ne vous coûte réellement que 6,80 €).
 

Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !