La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 25 mars 2015
La douleur en chanson, par Christine.
« Ce qui détruit le monde
c'est la douleur
. »

Ne maîtrisant pas suffisamment les mots, j'ai préféré emprunter ceux de Gilbert Bécaud et les parodier.
J'ai choisi sa chanson  « l'indifférence » et en voici la parodie :

La douleur :

Les mauvais coups, les lâchetés, quelle importance

Laisse-moi te dire, laisse-moi te dire et te redire ce que tu sais

Ce qui détruit le monde c'est la douleur

Et la rancune, les corrompus, même l'enfance

Un homme marche, un homme marche, tombe crève dans la rue

Eh bien personne ne l'a vu, la douleur
La douleur, elle te tue à petit coup la douleur
Tu es l'agneau elle est le loup la douleur

Un peu de haine un peu d'amour mais quelque chose

La douleur, c'est toi tu n'es qu'un inconnu

La douleur, tes enfants ne te parlent plus

La douleur, tes vieux n'écoutent même plus, quand tu leur causes

Vous vous aimez, et vous avez un lit qui danse

Mais elle guette, elle vous guette et joue au chat à la souris

Mon jour viendra, qu'elle se dit la douleur
La douleur, elle te tue à petit coup la douleur

Tu es l'agneau elle est le loup la douleur
Un peu de haine un peu d'amour mais quelque chose


La douleur, tu es cocu et tu t'en fous

La douleur, elle fait ses petits dans la boue

La douleur, y a plus de haine y a plus d'amour

Y a plus grand chose


La douleur, avant qu'on en soit tous crevé

La douleur, je voudrais la voir crucifiée

La douleur, qu'elle serait belle écartelée

La douleur, la douleur, la douleur, la douleur.

Par Christine.


Soyez le premier à laisser un commentaire