La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 9 déc. 2020

La sclérose en plaques de mon mari, par Marile.

« Il est vrai que parfois
il baisse les bras et je suis là
pour les lui relever. »

« Bonjour,

Je voudrais témoigner sur le pouvoir que l’Amour a, fasse aux aléas de la Vie…
Voici 3 ans 1/2 que j’ai rencontré mon mari…

Il a 10 ans de moins que moi et ça ne m’a pas empêché de l’aimer !
Même si il a été difficile pour moi d’accepter cette différence d’âge (il en a beaucoup bavé le pauvre lol), je me suis rendue compte que ça n’est pas l’âge qui fait la valeur d’une personne, mais c’est ce qu’elle a au plus profond d’elle… ses valeurs… ce qu’elle a appris et tiré de la Vie !

Je vous passe les détails de notre histoire : après 2 ans 1/2 de pur bonheur (avec bien sur des hauts et des bas comme partout) ;-)

Puis, il y a 1 an… arriva le diagnostic de la sclérose en plaques (après hospitalisation, examens etc.)… Comment mon futur Mari pouvait-il avoir une sclérose en plaques et surtout qu’est-ce que c’était ! Je pensais que c’était une maladie de peau et pourtant il n’avait pas de problème de ce côté là (complètement largué quand on connaît pas !)… puis après explications des médecins, nous avons compris et ça a été comme un coup de massue ! Pourquoi nous, pourquoi maintenant, qu’est-ce qu’on a fait pour mériter ça etc.?

Quelque temps plus tard, mon petit Homme est venu me voir en me disant : "si tu souhaites annuler nos projets de Mariage, je comprendrais… je préfère que tu me quittes maintenant en sachant ce qui peut arriver…". Je dois dire qu’au fond de moi j’ai compris ce qu’il voulait dire et peut-être aurais-je réagis de la même façon en étant à sa place… mais, ma première réaction fut la colère intérieure : comment pouvait-il s’imaginer un seul instant que je pourrais partir ? Est-ce que notre projet de Mariage n’était justement pas fondé sur le respect mutuel et la compréhension ? Nous nous étions préparé à nous échanger la fameuse formule : "je te promets de te rester fidèle… dans la santé et la maladie, pour t’aimer tous les jours de ma vie"?

À mes yeux, ce n’était pas qu’une simple formule, mais je la vivais à cet instant présent, car bien évidemment, il était hors de question de le quitter car il était et il est ma Vie !

Après toutes les épreuves passées et tout le bonheur donné, sclérose en plaques ou pas, ça ne m’a pas empêchée de l’aimer !

Nous nous sommes mariés le 16 Juin 2007 et je suis la plus heureuse au Monde ! Pourquoi ? Parce que j’ai l’homme le plus exceptionnel et même à travers les épreuves, il reste le même et ne baisse pas les bras! Il est comme au 1er jour : doux, aimant, joyeux, optimiste, plein de projets etc. et ceci malgré la maladie et ce qu’elle a changé dans notre vie !

Il est vrai que la maladie change beaucoup de choses dans une vie, que ce soit au niveau professionnel ou social et il n’est pas facile tous les jours de vivre avec…mais l’Amour, lui reste intacte et je me sens encore plus lié à lui ! 

Il n’a plus de travail (rien à voir avec la sclérose en plaques… disons, pas directement) et il s’accroche, il avance pas à pas et continue ses efforts (même si il me demande souvent si je ne suis pas en colère et si il ne me déçoit pas !)… il est vrai que parfois il baisse les bras et je suis là pour les lui relever, tout comme lui est là pour moi, dans les moments de doutes et de cafard ! C’est ça un couple et ceci sclérose en plaques où pas : quoi qu’il arrive, il faut garder l’Espoir… nous savons tous que rien n’est acquis dans la vie, mais il faut se battre et s’aider mutuellement, pour continuer à avancer et regarder toujours dans la même direction.

Voilà… je voulais juste vous faire partager mon Amour pour mon Mari : il est ma Vie, ma Joie, mon Essence, mon Âme, mon Tout ! Je le remercie de me donner tant d’Amour et me rendre si heureuse chaque jour.

Je terminerais sur ces quelques mots : je t’Aime et je suis fière de toi mon Amour!

Une femme heureuse… tout simplement. »

Par Marile.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! Faites un don !
 

Rediffusion du 13/09/2007.

8 commentaires
17/10/2007 à 12:38 par Marile
Coucou hayette,

C'est clair que nous savourons notre chance à chaque instant, même si c'est difficile parfois, l'amour nous préserve de pas mal de maux...Bon courage à toi et surtout garde espoir, que ce soit face à la maladie ou dans ta vie personnelle...

Bisous

08/10/2007 à 21:26 par hayette
bonjour
la chance c'est beau pour ma part il a pris la fuite au bout de 3 ans
il ma clairement dit que c'est une grosse partis de notre rupture au bout de trois ans apres le diagnostique apres une grosse pousse c'est nul!!
mais savourez votre chance!!!

18/09/2007 à 15:06 par Marile
Merci à vous tous pour vos messages.
Artefact : c'est vrai que beaucoup prennent la fuite et c'est bien malheureux...je suis pas là pour juger les autres, mais ça doit être très très dure à vivre pour le malade (peut être pour le "fuyard" aussi...). En tout cas merci pour tes voeux de bonheur.
Pascal : ton idée est tout à fait bonne! Maladie ou pas, on est tous pareil (biensur avec plus ou moins de difficultés, notamment pour un malade)...mais, on a tous un coeur et on éprouvent tous des sentiments après tout!!!
Emilie : je comprends tout à fait ce que tu veux dire et j'ai bien compris mon Mari (après coup biensur...) et il est vrai que chaque personne a besoin d'être rassurée, surtout dans les moments de doute!

Amitiés à tous et plein de bonheur à vous!

Marile

14/09/2007 à 21:39 par emilie
Magnifique témoignage, je comprends ton mari sur son avis que l'on puisse partir c'est ce que j'ai dis à mon homme juste après le diagnostic il y a 1an et demi, je pense que c'est une sorte d'échapatoir car on n'a du mal a l'admettre et on ne veut pas que celui qu'on aime est ce choix, en tout cas pour moi c'était cette vieille motivation, mon homme m'a dis que tu es la sep ou non ca ne change rien.
Ce que cela m'a fais du bien d'entendre ses mots.
Courage à tous

14/09/2007 à 21:34 par pascal
Quel plaisir de voir des personnes heureuses, qui plus est quand elles doivent se jouer de la maladie.
je voulais juste te dire Marile que ton jolie témoignage me conforte dans l'idée que malgré ma sep je suis comme les autres avec les mêmes forces et faiblesses, que la vie est là, elle me tends les bras et je me jette dedans !
Bien à vous deux.

14/09/2007 à 14:21 par Artefact
C'est vraiment un très beau témoignage, empli d'émotion, d'amour, d'espoir.

Malheureusement, face à la maladie, beaucoup de conjoints prennent la fuite. "Je préfère que tu me quittes maintenant", "je comprendrais que tu partes", quelles phrases terribles ! et pourtant tellement ancrée dans le vécu, car je crois que beaucoup de malades l'ont pensée, et c'est tellement dur d'avoir ces idées en tête quand en plus, on doit affronter la maladie. Ton témoignage est là pour dire : et si, c'est possible, l'amour peut tenir le coup. C'est un pied de nez à tous les "courageux fuyards". Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous deux !

14/09/2007 à 13:49 par marile
Merci Arnaud...

Comme quoi, l'amour donne parfois des ailes (en tout cas, il m'en donne à moi)!

Amitiés à toi, ta future femme et ta petite Puce ;-)

Marile

14/09/2007 à 09:22 par Arnaud Gautelier
C'est beau l'amour !

Amitiés à Marile et son mari,
Arnaud Gautelier.

Ajouter un commentaire