La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 4 nov. 2011

La sclérose en plaques et le travail, par Sébastien.

« J'ai même réussi à obtenir
l'aide d'un assistant pour gérer
certaines classes. »

« Bonjour,

Voici ma contribution aux témoignages : la sclérose en plaques et le travail.

Je suis prof de compta dans un lycée pro. Je reconnais que fonctionnaire et malade, ce ne doit pas être la plus mauvaise place. Quand ma situation s'est compliquée (difficultés à marcher +++, à écrire au tableau notamment) j'ai dit STOP, arrêt d'un an et donc du temps pour me faire reconnaitre travailleur handicapé et nouveau traitement à mettre en place.

Aujourd'hui j'ai repris le travail, ça va faire 1 an, 6 mois à mi-temps puis un aménagement, 15h de cours par semaine au lieu de 18. Depuis quelques semaines, j'ai même réussi à obtenir l'aide d'un assistant pour gérer certaines classes plus dures que d'autres (ah oui je suis prof dans le 93 !).
Ce n’est pas miraculeux mais c'est toujours mieux. J'ai aussi obtenu le droit de répartir mes cours le matin uniquement, ce qui est un vrai plus pour gérer la fatigue. Bref, j'ai fait valoir mes droits ! On m'a aussi proposé un reclassement, dans un bureau, mais pour le moment je n’ai pas envie.

Voilà pour moi. Courage à tous !

Ma devise pourrait être : "J'y suis, j'y reste !" »

Par Sébastien.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! (Exemple : un don de 20€ ne vous coûte réellement que 6,80 €).
 


3 commentaires
11/02/2019 à 08:02 par trajan76
moi aussi je suis fonctionnaire éducation nationale mais dans un service intendance et ce n'est pas de tout repos je suis actuellement à 80 % ne pouvant faire un temps complet je vois dans mon établissement des profs avoir des décharges de 3h pour leur maladie mais apparemment c'est juste réservé au prof ou pas? les 3 sont ils rémunérés? Moi à part une mutation près de chez moi et un fauteuil adapté je ne vois pas trop les bénéfices de la RQTH je vois seulement que je suis doublement atteinte une fois par la maladie et le fait de ne pas pouvoir travailler à temps plein et perdre du salaire

13/08/2018 à 09:34 par Sylvie
Bonjour,
moi aussi je suis enseignante, mais dans le primaire. Au CP exactement. J'ai eu juste le "droit" d'avoir un TNI et un ordinateur portable ! Pas la possibilité d'avoir un poste de réadaptation. "Vous ne guérirez jamais", m'a t'on dit. Donc le poste en réadaptation ne me servirait à rien. J'ai obtenu une année un poste allégé qui m'a été renouvelé l'année suivante suite à une nouvelle hospitalisation (poussée) et l'intervention d'un syndicat. Je rejoins donc le témoignage précédent : RQTH dans la fonction publique, pas facile. J'attends la retraite avec grande impatience. Encore 6 rentrées !!
Cordialement et bon courage !!
Sylvie

03/05/2018 à 21:43 par ninine76
Bonjoir
j'ai lu votre témoignage
Je suis aussi fonctionnaire et j'aimerais'savoir de quels droits vous parlez. Justement je pense que dans la'fonction publique c'est pas si facile que ça.
Cordialement

Ajouter un commentaire