La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 29 mars 2019
La sclérose en plaques et les vacances, par Jessica.
« J'ai apprécié d'oublier
ma maladie pour profiter
de me faire plaisir. »

« Bonjour, 

Mon témoignage est entièrement positif car, malgré 3 ans de sclérose en plaques (SEP) rémittente récurrente, j'ai la chance de ne pas être trop atteinte. J'espère que mon témoignage trouvera sa place et qu'il donnera envie à de nouveaux « sepiens » d'oser partir en voyage…

L'été dernier, je suis partie seule en Irlande. Ras-le-bol de tout, j’étais en dépression, suite au déni de la maladie depuis 2 ans : j'avais besoin de prendre l'air.

Alors, j'ai planifié mon « road trip » sur un coup de tête, qui a paru fou pour mes proches : location d'une voiture alors que je n'avais jamais conduit à gauche (plus de 1000 km au compteur maintenant !), 2 heures de route entre chaque Airbnb© ou Couchsurfing© (je n'ai pas eu peur de la fatigue, ni de découvrir un système de logement que je ne connaissais pas), la langue anglaise pas révisée depuis le lycée, et puis l'inconnu, toute seule !

Heureusement, j'ai passé une semaine inoubliable et mémorable, grâce à la gentillesse des Irlandais.
J'ai apprécié de manger seule car il est toujours facile de trouver une place dans un restaurant blindé.
J'ai apprécié de faire des visites grâce à la carte d’handicapé qui m'a permis de couper les files et d'entrer soit gratuitement, soit à tarif réduit.
J'ai apprécié d'oublier ma maladie pour profiter de me faire plaisir : bague, foulard, balades, soirées jusqu'à 2 heures du matin…

J'en suis revenue vraiment heureuse, légère et la dépression n'était plus qu'un lointain souvenir. 

J'ai décidé de repartir afin de retrouver les gens rencontrés en Irlande, avec lesquels j'ai lié des amitiés… mais auparavant, je pars au Japon pendant 10 jours (cadeau de ma famille pour mes 30 ans). Je sais qu'avec l'excitation ça ira (avec des pauses et des siestes, sans doute), mais qu'une fois rentrée la fatigue tombera comme une chape de plomb, avec toutes ces émotions. Cette fois-ci, je serai accompagnée de mon ami. Il est un soutien qui gère bien et comprend bien ce que je vis. On communique beaucoup. Alors je me lance encore une fois avec plaisir dans l'inconnu.

N'ayez pas peur de partir en vacances, même loin, même seul(e), et ne vous donnez pas plus de limites que celles que la maladie nous met déjà. Ne passez pas à côté de souvenirs merveilleux, par crainte de ne pas être à la hauteur. Lâchez-vous, quitte à prévoir des journées plus relax. 

Je vous souhaite de belles vacances à tous ! »

Par Jessica.

Rediffusion du 06/03/2017.

8 commentaires
06/03/2017 à 16:43 par Agnes
Tu nous livres un merveilleux témoignage empli d'espoir.

Merci d'avoir partagé ton voyage avec nous.

16/03/2017 à 14:20 par Denise
Moi je suis atteinte depuis l âgé de 25 ans j'ai 61 ans et je suis positive dans l attente du médicament d'ici 1 ans . Je suis au quebec..

16/03/2017 à 16:38 par Arnaud - Notre Sclérose
Chère Denise,

Vous pouvez témoigner de votre expérience québécoise avec la sclérose en plaques.
Dans l'attente de vous lire. Solidairement,

Arnaud - Notre Sclérose.

14/05/2018 à 16:15 par LA FEE FORET
Bonjour Jessica,
Votre témoignage montre qu'il ne faut surtout pas oublier de vivre !! C'est le meilleur moyen d'aider votre corps et votre docteur à lutter contre cette squatteuse, la SEP. Profitez bien de vos voyages.

30/03/2019 à 00:03 par Hollville
Bravo pour votre témoignage...
Pensez a vous faire plaisir,avec les moyens qui sont les vôtres...
Moyens financiers,physiques,selon les goûts de chacun.
Notre fils est malade depuis onze ans alors qu'il en avait à peine seize...
Sports en communs,tadem,natation,un peu de marche et depuis peu pratique du ski adapté...
Comme je dis toujours"tant que nous le pourrons".
Alors sortez,faites vous plaisir,en patageant des moments parfois simples,mais qui puissent permettre à tous de s'évader...
Bravo encore.

01/04/2019 à 11:12 par Michel
Salut jessica
j'ai fait beaucoup de beaux voyage et je compte en faire.encore.
J'aime voyager et la maladie n'aura pas changé cette envie de découvrir les AUTRES.
Bonne route .

08/04/2019 à 18:20 par Mehdi
Bonjour Jess,
Excellent j'adore cet esprit warrior !!! et le Japon wahooo j'en garde indirectement de merveilleuses expériences de cette philosophie de vie ....également je vie a 400% encore aujourd'hui et je compte pas changer de vitesse de croisière ....sauf accident !! lol
bisous et courage et ne changes rien !!
Mehdi

15/06/2019 à 00:12 par Sofia
Merci pour ces témoignages rassurant encourageant ça change du côté glauque de là sep il y’a 4 ans de cela il était plus possible pour moi de courir je précise que je ne suis pas sportive et pas de nature inquiète ,j’ai laissé coulé en pensant que c’était articulaire au fils des années ma jambe gauche était de plus en plus engourdi je suis aide soignante et je travaille encore malgré mes souci,
je suis une amoureuse des voyages mon dernièr à Oman m’a fait comprendre que mon problème de marche était bcp plus grave que je ne le pensais lors d’excursions dans les wadi et canyons j’en ai baver mais j’y suis arrivé avec la détermination à mon retour je décide de prendre le problème au sérieux donc rdv osteo il m’oriente chez un neuro neuro irm cérébrale ensuite hospitalisé examen divers verdict là sep agit sur motricité difficulté à marcher j’espère que cette garce va me laisse tranquille j’ai changer mon alimentation du tout au tout et je vais me battre et avoir un mental de guérison inébranlable et j’espère programmer mon voyage fin d’annee inchallah !

Ajouter un commentaire