La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 4 mai 2010

La sclérose en plaques, par Denise.

« Ça a été très long,
mais aujourd’hui, 4 ans après,
j’ai accepté ma SEP, ma colocataire. »

Bonjour,

Quand ma sclérose en plaques s’est déclarée, en 2002, je vivais seule avec mon fils de 11 ans. Son père venait de me quitter peu de temps avant…
Rendez-vous chez le neuro fixé le 1er avril 2003. Bizarrement, le rendez-vous avait été annulé par le secrétariat…
Coup de téléphone de la secrétaire : « Allo madame Denise D. ? Votre rendez-vous est fixé au 2 avril. »
Oui, j’y ai pensé, annoncer à une jeune femme de 32 ans « Et bien, madame, vous avez une sclérose en plaques », et surtout un 1er avril, ce n’est pas terrible comme poisson d’avril, plutôt du poison. 

Malgré le fait que je m’attendais à ce diagnostic, en 3 mois, j’ai vu ma vie complètement foutue.
Heureusement, j’avais à l’époque (et j’ai toujours) une tante et deux super amies, qui m’ont aidé à refaire surface, petit à petit.

Ça a été très long, mais aujourd’hui, 4 ans après, j’ai accepté ma sclérose en plaques, ma colocataire. Je me suis créé une petite famille de « sépiens », en allant un jour sur internet. Sur un forum, j’ai pu parler de mes angoisses, de mes peurs, de mes craintes. J’y ai toujours trouvé une réponse à mes attentes.
Pour moi, ma famille c’est eux aujourd’hui ! Car la mienne est totalement indifférente à mon état de santé. Et oui, on ne choisit pas sa famille…

Mon fils m’a donné l’envie et le courage de me battre, et de continuer à vivre ! Et je l’en remercie chaque jour par un bisou, ceci malgré le fait qu’il ait 16 ans.

Bon courage à tous et à toutes…

Par Denise.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! (Exemple : un don de 20€ ne vous coûte réellement que 6,80 €).
 

Rediffusion du 06/07/2007.

Soyez le premier à laisser un commentaire