La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 16 oct. 2019

La sclérose en plaques, par Laetitia.

« J’ai été envahie
d'une peur immense. »

« Bonjour,

Je m'appelle Laetitia, j'ai 28 ans, je suis en couple depuis 9 ans et maman d'une petite Océane âgée de 7 ans.

Pour moi la sclérose en plaques a commencé le 31 janvier 2006 au soir. J'étais tranquillement installée dans mon fauteuil lorsque des fourmillements dans mon pied gauche se sont installés. Je ne me suis pas inquiétée plus que ça en me disant que ça allait passer.
Je suis montée me coucher. À mon réveil malheureusement ça n'avait pas passé, au contraire tout avait empiré, les fourmis avaient envahi tout mon côté gauche, y compris le visage, et j'étais dans l'impossibilité de me servir de mon bras et de ma jambe gauche : j'étais paralysée. L'inquiétude m'a envahie. Accompagnée de ma maman, j’ai décidé d’aller chez mon généraliste, mais stupeur ! Il m’a transféré aux urgences de l'hôpital de Lens car il pensait que c'était neurologique et très grave.

J’ai été envahie d'une peur immense "qu'est ce qui m'arrivait ?" J'allais bientôt le découvrir.
J’ai été hospitalisée une semaine afin de faire des examens dont une IRM et une ponction lombaire de laquelle je garde un très mauvais souvenir… et enfin le verdict est tombé.
Un matin une dame s’est présentée dans ma chambre, elle était neurologue. Elle m’a demandé de joindre mon concubin et ma famille proche car elle savait ce que j'avais mais voulait me l'annoncer devant eux.
Jusqu'à l'arrivée de ma famille l'après-midi je me suis posée énormément de questions. Qu'avait-elle de si grave à m'annoncer ?

Enfin l'heure est arrivée, mon homme, ma maman et l'une de mes sœurs étaient présents. La neurologue nous a demandé si on avait déjà entendu parler de la sclérose en plaques. Seule ma maman connaissait un petit peu et j’ai vu dans son regard que ce n'était pas rien. Elle nous a expliqué que c'était une maladie neurologique évolutive et qu'à long terme, cela devenait invalidant pour la personne, mais que cela n’arrivait pas dans tous les cas qu'il y avait plusieurs formes de sep et qu'on ne pouvait rien prévoir à l'avance. Elle m’a dit aussi que désormais on allait se voir régulièrement pour voir l'évolution.

À cette époque je voulais avoir mon deuxième enfant, j'ai donc refusé le traitement de fond afin de concevoir une nouvelle grossesse mais en vain. (Lire notre article sur la sclérose en plaques et grossesse). La maladie m'a laissé tranquille 2 ans et 9 mois… ce qui est déjà formidable, je trouve. Je sors tout juste de ma deuxième poussée qui cette fois-ci a touché ma vue : je voyais tout en double. Je me remets doucement. J'ai eu beaucoup de mal au début à accepter cette maladie, mais comme on dit : « il faut aller de l'avant et continuer de se battre même si ce n'est pas tous les jours évident ». Moi, ma force, je la trouve auprès de mon homme qui est formidable et que j'admire énormément car d'autres à sa place se seraient sûrement enfuis, mais pas lui. Et à travers ma fille qui me comble chaque jour un peu plus de bonheur et je n'oublie pas non plus le reste de la famille comme ma maman, mes sœurs… qui sont toujours présentes pour moi.
À ce jour je vais commencer mon traitement de fond pour deux années et j'espère que d'ici deux ans, la Copaxone® aura eu de bons effets sur moi pour pouvoir à nouveau essayer d'avoir notre deuxième bout de chou… je ne perds pas espoir. Tant qu'il y a de l'espoir il y a de la vie !!! Et mille mercis à Arnaud d'avoir eu l'idée de créer l'association Notre Sclérose car grâce a elle on se sent moins seuls.

Bonne continuation à tous !!! »

Par Laetitia.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! (Exemple : un don de 20€ ne vous coûte réellement que 6,80 €).
 

Rediffusion du 29/09/2008.

18 commentaires
16/10/2019 à 15:56 par cedric et christel
merci latitia et merci arnaud moi depuis un mois je me sens moi seul.
et on vient d apprendre pour ma compagne qu elle est atteinte d un sep.
ça la guide.
ne perd jamais courage

06/07/2018 à 14:29 par Yvette Vanackere
Un bonjour de la Belgique plein de courage pour vous . Moi meme j'ai deux filles qui on la sclerose . Aimee laplus jeune depuis 16 ans elle va avoir 41 ans et Stephanie 5ans des poussee sont diagnose ' ca fait une annee maintenant q'il on dit quelle a la meme maladie que sa soeur . Aimee reste stabiel pour le moment , elle prend plus rien ca fait un peux plus que deux ans ca derniere poussee , elle a reçu pendant 5 Jours des Baxter de cortisone . Stephanie va moins bien elle a recu 3 fois des cure de cortisone . Et elle prend depuis deux mois un autre medicament . Malgre ca elle fait une nouvelle poussee . Mais on perd pas courage 💞🤗💞

06/10/2008 à 09:23 par jennifer ta soeurette
eh oui toujours 5 minutes pour te mettre un com.je t'aime.

03/10/2008 à 09:27 par laetitia
et oui flo comme tu dis on se connait depuis un ptit moment déja et je suis tres contente de t'avoir rencontrer car tu m'apportes énormément tu es toujours présente pour moi quand je me pose des questions tu m'aide beaucoup je te souhaite beaucoup de bonheur mais je c qu'en ce moment tu es tres heureuse grace a ton nouveau chéri gros bisous tu es une femme pleins de courage laetitia

02/10/2008 à 14:51 par Florence
Ma chère Laetitia,
On se connait depuis un petit moment maintenant, et je sais que tu te bats contre cette voisine qui est un peu trop envahisante à mon goût! Le problème c'est qu'elle nest pas là que pour boire le café, mais non, elle s'incruste.... Quoi qu'il arrive il faut que tu restes positive et que tu gardes un moral d'acier. J'ai la même voisine que toi depuis 14 ans maintenant, et elle a fini par se faire plus discrète depuis que je prends la copaxone (4 ans), apparemment elle n'apprécie pas ma nouvelle voisine!!!!!!! Saches que tu peux te confier et que je suis avec toi et ta famille, qui, je constate, est très présente aussi. C'est très important pour t'en sortir le mieux possible, continuez comme ça!! Je te fais pleins de gros bisous, et du COURAGE.

01/10/2008 à 14:00 par Carine
Quand je lis ton témoignange ça me donne envie de remercier tous ces compagnons qui vivent avec nous ce quotidien parfois pénible, avec courage et espoir, et qui nous aident tant à nous battre et à ne jamais baisser les bras.

29/09/2008 à 20:01 par Koffi
LaetiSEP courage car la vie te comblera!

29/09/2008 à 19:12 par sabine
Vraiment quand on a une SEP nous avons le même parcourt.
Garde ta force pour cette maladie il faut beaucoup positivé c notre vie à nous tous. De plus je vois que tu ais bien encadré avec ta famille c trés important.
Et je te souhaite du plus profond de mon coeur une seconde grossesse, car un BB c'est la vie.

Je te souhaite du bonheur que du bonheur ainsi qu'à tous nos amis et amies Sépien

Gros bisous et garde ton courage "trés important" pour combatre cette maladie, car c'est un vrai combat que l'on mène tous
Sabine

29/09/2008 à 19:11 par sabine
Vraiment quand on a une SEP nous avons le même parcourt.
Garde ta force pour cette maladie il faut beaucoup positivé c notre vie à nous tous. De plus je vois que tu ais bien encadré avec ta famille c trés important.
Et je te souhaite du plus profond de mon coeur une seconde grossesse, car un BB c'est la vie.

Je te souhaite du bonheur que du bonheur ainsi qu'à tous nos amis et amies Sépien

Gros bisous et garde ton courage "trés important" pour combatre cette maladie, car c'est un vrai combat que l'on mène tous
Sabine

29/09/2008 à 13:54 par HANDIADY
Histoire d'une SEP, donc drame triste au départ, mais sauvé par l'amour et la solidarité d'une famille unie! La photo illustre bien la situation: belle, mais les mines sont sérieuses.
Les examens à l'hosto, on a tous subi les mêmes. Comme l'écrit "Laetitia" (ce qui signifie "joie" en latin! ;) ), il faut tenir bon. Garder espoir. C'est ce qui nous permet de continuer! BIZ SEPiennes!

29/09/2008 à 10:47 par laetitia
bonjour et merci a tous pour vos commentaires ça fait trop plaisir et n'oublions pas tant qu'il y a de la vie y a de l'espoir bises a tous laetitia

29/09/2008 à 09:41 par Clalis
Pardon, j'ai oublié Jennifer

29/09/2008 à 09:38 par Clalis
Bonjour la maman de Laetitia et Emilie,

Vous êtes formidable, car pour les personnes comme moi qui ont la sep, ils faut être bien entourées.
Bisous à vous

29/09/2008 à 09:34 par jennifer
ma soeurette

putain de maladie qui t'es tomber dessus un soir.mais peut etre un jour il trouverons un remede et ce jour la ca seras toi qui lui tombera dessus.mais je sais que tu es une battante et que tu te bats contre ta maladie.moi je t'aime tres fort et je serais toujours la quand tu auras besoin de moi.c'est fait pour ca la famille.quand a nathan il est super de te soutenir c'est ton homme c'est normal ca fait 9 ans.a 10 ans peut etre le mariage c'est ce qu'il vous manque.je te laisse avec plein de gros bisous.je t'aime de tout mon coeur.

29/09/2008 à 09:34 par emilie
coucou c moi, je voulais te dire que je suis fière d'avoir une grande soeur comme toi qui ne baisse pas les bras et qui va de l'avant. Sache que l'on sera toujours avec toi et qu'on t'aime très fort. Ne te décourage pas, Emilie qui t'aime.

29/09/2008 à 09:30 par maman
je suis heureuse que tu ne te décourage pas et tant qu'il y a de la vie, il y a de l'éspoir. Bisous, maman qui t'aime

29/09/2008 à 09:18 par Clalis
Bonjour Laetitia,

Ponction lombaire horrible, IRM etc......... voici le sort de toutes les personnes qui ont la SEP et malheureusement de plus en plus. POURQUOI ?
Biz et accroche toi
PS : Océane est trés mimi
à +

29/09/2008 à 09:10 par Eric Coutou
Bonjour Laetitia,
J'ai lu ton histoire qui ressemble beaucoup a la mienne (elle se trouve vers le bas de la page). Cela me blesse profondement a chaque que j'entend parler de quelqu'un qui a une SEP.
Je ne peux que souhaiter bon courage et que ton "homme" te soutienne de son mieux.

Bises et a bientot. Eric

Ajouter un commentaire