La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 6 mai 2015

La sclérose en plaques, par Manou.

« C'est une maladie
sournoise, imprévisible
ou peu prévisible. »

« Bonjour,

Je suis une jeune retraitée de 60 ans. J’ai une sclérose en plaques depuis 21 ans. Et depuis 18 mois j'étais tranquille. J'étais enseignante en primaire, et naïvement je pensais qu'avec un rythme plus calme, moins de stress et de contraintes j'allais être moins embêtée, plus de poussée. (J'en faisais une par an et cela ne m'a pas empêchée de travailler et d'élever 3 enfants).

Il y a un mois, visite de routine avec mon neurologue. J'ai un traitement de fond, la Copaxone®, j'avais quelques signes qui indiquaient peut-être une poussée mais pas d'inquiétude. La semaine dernière, bolus sur 5 jours et pas d'amélioration. Avant, il suffisait de 3 jours et je repartais travailler. Là, j'ai du arrêter mes engagements et activités… chaque poussée est différente et il faut la gérer.

Alors… philosophiquement je relativise… je ne peux pas conduire pour l'instant, alors je profite de ma maison. Je suis bien entourée (famille et amis).
Bon, ce n’est pas toujours facile. C'est une maladie sournoise, imprévisible ou peu prévisible.

Voilà mon témoignage et de l'écrire me redonne du punch. »

Par Mamou 56.

> Soutenez l'association Notre Sclérose ! Faites un don !
 

Rediffusion du 16/12/2013.

Soyez le premier à laisser un commentaire