La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 7 nov. 2016

La sclérose en plaques, par Rachida.

« Je ne sais pas ce qui m’attend
dans le futur. »

« Bonjour,

J’avais 15 ans, je vivais en Algérie et à la veille de mon examen de BEM (équivalent du brevet des collèges), je me suis réveillée avec des fourmillements partout, des troubles de la sensation et des problèmes l’équilibre. J’étais trop jeune pour comprendre ce qui se passait. Malgré ça, je me suis battue pour me rendre seule sur les lieux où j'ai passé mon examen. Mon pauvre papa aurait voulu me déposer mais il n'avait pas de voiture.
Ma mère savait que je souffrais de la sclérose en plaques avant même de m’emmener chez le médecin, puisqu'elle a deux sœurs et un frère qui ont la sclérose en plaques !
Une de ses sœurs est décédée en septembre de cette année, plus précisément le 12. Moi, j’étais en France donc je n’ai pas pu assister à son enterrement.

Enfin bref, en 2008, après mon examen pour le BEM, j’ai été hospitalisée 15 jours en tant que « patiente de la maladie de Lyme ». En fait, déjà à l’âge de 4 ans une tique m’avait piquée lorsque j’étais en vacances chez ma grand-mère à la campagne… J'avais tellement souffert. Je n’y pensais plus et voilà que la sclérose en plaques allait prendre le relais.

Mes problèmes ont continué et après la galère des rendez-vous avec les médecins, le diagnostic de la sclérose en plaques est tombé officiellement en 2010 à Paris. Depuis, je suis interféron.
Entre-temps, en 2012, on m’a diagnostiqué également la maladie cœliaque (intolérance au gluten). Je ne sais pas ce qui m’attend dans le futur, mais je suis prête à l'accueillir avec le sourire… Je suis croyante donc j'accepte.

Désolé si je vous ai saoulé avec mon histoire…
Merci de m'avoir lu et soyons forts ! »

Par Rachida.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! (Exemple : un don de 20€ ne vous coûte réellement que 6,80 €).
 


Soyez le premier à laisser un commentaire