La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 2 déc. 2016

La sclérose en plaques, réflexions d'André.

« Est-ce la cause d'une sensibilité
différente et plus engagée
dans la vie courante ? »

« Bonjour,

Des milliers de personnes sont affectées par ce mal en France, des centaines de milliers en Europe et plusieurs millions dans le monde.
Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à subir cette maladie.
Est-ce la cause d'une sensibilité différente et plus engagée dans la vie courante ? Je suis un homme au départ costaud, sportif, que la maladie a vaincu avec le temps à un âge où l’on mérite une retraite logique.

Ma vie est jonchée de difficultés psychologiques délicates, et aussi la perte d'un jeune enfant dans des conditions particulièrement éprouvantes. Très émotif dès ma plus tendre jeunesse au point de ne pouvoir affronter les moments d'une vie habituelle, comment faire pour changer la réception des informations enregistrées, des accidents de la vie ?

Y aurait-il d’autres raisons qui expliqueraient le développement croissant de la SEP (sclérose en plaques) et qui, si elles étaient connues par les chercheurs, permettraient de mieux protéger les personnes vulnérables ?

Réflexions à envisager pour des médicaments plus adaptés. »

Par André.

> Soutenez l'association Notre Sclérose ! Faites un don !
 


1 commentaire
02/12/2016 à 07:22 par emilie
Bonjour André
J'ai la sep depuis plus de 11 ans et aujourd'hui elle m'échappe je n'arrive plus à contrôler les angoisses et autres questions de mon existence donc le généraliste m'a prescrit des médicaments pour les angoisses.
En attendant mon rdv avec un psychiatre car quand on a mal au dent on va chez le dentiste et quand on a mal à ll'âme c'est le psychiatre.
J'ai besoin cclés pour comprendre et analyser ce qui m'arrive.

Voilà mon état actuel au niveau psy
bon courage à toi

Ajouter un commentaire