La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 25 mai 2020

Confinement et sclérose et plaques, par Juliette.

« Il me faudra être beaucoup
plus vigilante quant aux protections
et gestes barrières. »

« Bonjour,

Le confinement s’est bien passé de mon côté : je me suis découverte beaucoup plus créative, patiente, optimiste. J’ai eu aussi des jours sans, où ça a été plus difficile mais j’ai toujours réussi à relativiser face à tout ça. 
J’ai eu aussi des moments de doute lorsqu’on m’a annoncé que je n’allais pas avoir mes traitements comme d'habitude. Étant habituée à me déplacer à l’hôpital une fois par mois, j’ai eu peur de ressentir une poussée alors que tout allait bien depuis plusieurs mois. On m’a donc rassurée à l’idée que je pouvais ne pas en avoir pendant un trimestre et qu’il n’y aurait pas de conséquence. 

Ensuite ça a été la question du déconfinement : ai-je, moi aussi, le droit de sortir ? Suis-je une personne vulnérable ? Quelles vont être les protections ?… et tant d'autres…
On m’a expliqué qu’avec le traitement que j’ai (immunosuppresseur), si j’attrape le Covid, sa forme en serait plus grave. En revanche, il n’y avait pas de contre-indication à la reprise de l’activité professionnelle, bien au contraire ! Il me faudra être beaucoup plus vigilante quant aux protections et gestes barrières. 
Ma patronne, qui est à l'écoute de mes besoins et de mes peurs vis à vis de la maladie, m'a elle aussi réconfortée sur toute la procédure de protections mise en place à la reprise. 
Je me fais confiance pour le déconfinement qui va bien se passer wink »

Par Juliette. Lire son premier témoignage.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! (Exemple : un don de 20€ ne vous coûte réellement que 6,80 €).
 


4 commentaires
27/05/2020 à 08:18 par Lydie
Bonjour, la maladie n est pour moi d'aucunes peurs mais le "confinement" est inscrit depuis plus d un an, puisque je suis limité dans mes déplacements extetieurs. Je n ai aucuns masques pour mes petites sorties, les neurologues n ont fait aucunes ordonnances au motif qu ils sont inutiles, je n ai rien eu, ma famille, aucuns touchés qu elle soit proche ou lointaine!
Par contre, alors que c était déjà la cahos avec mon conjoint, se confinement n a fait qu éclaircir ma pensé sur l avenir du couple et ai pris la décision de partir, pour me préservé d'une descente dangereuse par sa nocivité psychologique contre moi !
Je vous souhaite plein de bonheur et le meilleur pour l avenir malgré toutes les exaspérations de cette colocataire!

25/05/2020 à 17:47 par Aude
Merci pour votre témoignage, moi aussi j’ai était déstabilisé dans la routine des rdv médicaux liés à la maladie. Je reprend petit à petit depuis le déconfinement.
C’est bien que vous puissiez parler de vos peurs avec quelque-un.
Bon courage

25/05/2020 à 13:27 par CIECIVA Marysa
cc, Juliette,j'ai 2 maladies,le "CRHON" et la SEP,tout mes rendez vous on été également annulés,mais ça va,tout se passe bien,je suis yper vigilante,et mes rdv reprenne,petit à petit,je vais reprendre le kiné,et par la suite la balnéo il est temps,car cela commence à être dur,mais ça va,vous êtes courageuse,mais ne laisser pas la peur prendre le dessus,je vous fait des gros bisous avec les gestes barriéres hiiiiii

25/05/2020 à 08:33 par Rebea
Merci Juliette pour votre commentaire j’espère que de beaux jours sont devant vous cordialement

Ajouter un commentaire