La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 4 sept. 2015
Sclérose en plaques et sport, soutenons Circée !
« Mais elle et moi,
finalement, on ne fait pas
une si mauvaise équipe. »

« Bonjour,

Me revoici. J'avais déjà témoigné (voir son premier témoignage) il n'y a pas si longtemps et je vous avais parlé de ma passion pour l'escrime que j'avais découverte grâce à la SEP et que je pratique depuis en fauteuil roulant.

Aujourd'hui une nouvelle étape a été franchie.

Mais revenons un peu en arrière.
Je pratique l'escrime depuis 3 ans et je me suis lancée il y a un peu plus de six mois dans la compétition, encouragée et poussée par ma coach et mon maître d'armes.
Le problème c’est qu’étant en invalidité et ayant été licenciée 3 fois pour inaptitudes, mes moyens sont assez restreints. Une passion, quelle qu'elle soit, coûte de l'argent : je dois payer mon matériel, mes cours et licences, acquérir un fauteuil roulant spécifique, me déplacer pour les compétitions ce qui nécessite souvent de financer aussi le voyage d'une tierce personne.

Pour m'aider j'ai créé une association, "L'épée de Circée", qui a pour but de promouvoir et d'aider au financement d'escrimeur handisport.
On a réalisé un dossier de demande de sponsoring et maintenant je démarche différentes entreprises.
En parallèle, l'association et ma coach ont lancé un crowdfunding : il s'agit de récolter des fonds de particuliers pour atteindre un montant donné au départ, en un temps imparti.
Le principe de ce genre de campagne est que "les petits ruisseaux forment les grandes rivières" : des petites sommes récoltées auprès du maximum de personnes.
Vous pouvez aller lire les détails ICI, participer mais surtout partager ! 

Au-delà de l'aspect technique de monter un projet qui prend toujours beaucoup de temps et de fatigue (ce qui n'a pas toujours était facile à gérer avec la SEP), j'ai aussi découvert que ça me demandait un énorme effort psychologique.
Se mettre en avant, avoir de l'ambition et surtout oser le dire, ce n'est pas facile et c'est une sacrée étape. Je me dis que maintenant si je tombe il y aura plein de gens pour en être témoin et me le dire. Tant pis, je me donne les moyens de mes rêves et en visant la lune je tomberai au moins dans les étoiles.

Ma SEP m'emmène décidément vraiment sur des chemins auxquels je n'aurais jamais pensé.

Mais elle et moi, finalement on ne fait pas une si mauvaise équipe et on va les récolter ces fonds et les gagner ces médailles ! »

Par Circée.


4 commentaires
04/09/2015 à 11:36 par Florence Billon
Bravo pour ton énergie, le dépassement de soi, l'invention de nouveaux possibles!
La SEP est un sacré moteur à initiatives.
Osons!

04/09/2015 à 22:33 par Alexia
Quel beau chemin parcouru depuis l'époque de ton diagnostic.
J'ai la chance de te connaître depuis cette époque où nous avons toutes deux été diagnostiquées, virtuellement mais aussi physiquement. Chapeau bas Circée, tu as de quoi être fière de toi !!! Je te souhaite le meilleur dans ton parcours, championne

07/09/2015 à 14:29 par Vital
Salut,

Je me retrouve dans ton témoignage : avant la maladie et le fauteuil, je pratiquais la course à pied et le ski. Aujourd'hui, grâce a mon handbike je redécouvre les joies des sorties en autonomie le dimanche matin et l' Association que nous avons lancée va peut-être bientôt réussir à rendre accessible le ski alpin dans une petite station nous avons nos habitudes.
Merci pour ton témoignage et Bon courage à tous dans vos projets.

Vital

08/09/2015 à 09:12 par doucebarbare
Merci de votre soutien!!
Oh oui osons! Restons nous et continuons à grandir Florence.
Alexia, merci beaucoup de ton soutien.
Vital, super le projet de ton asso. C'est un de mes rêves de me tenter au ski alpin!

Ajouter un commentaire