La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 11 sept. 2021

Sclérose en plaques, témoignage d'Audrey.

« Je combats la maladie
avec le sourire aux lèvres
et l’envie de vivre. »

« Bonjour à tous,

Je m’appelle Audrey, j’ai 24 ans, j’ai été diagnostiquée le lundi 3 juillet 2017.

Ça fait 2 ans et 8 mois que je combats la maladie avec le sourire aux lèvres et l’envie de vivre mais cela n’a pas toujours été facile…

À mes 18 ans, j’ai eu une paralysie du bras droit. Celui-ci était complètement engourdi, comme mort. Je ne pouvais pas tenir une simple fourchette ou un simple stylo. Les médecins, malgré des scanners et des IRM (sans injection), ont juste conclu que j’avais un nerf bloqué. Sans traitement et au bout d’un mois et demi, j’ai retrouvé la totalité de mon bras. 

À mes 21 ans, alors que je travaillais comme apprentie pour devenir préparatrice en pharmacie, des tâches lumineuses sont apparues au niveau de mon œil gauche. Des vertiges et une fatigue grandissante se sont abattus sur moi. Une nouvelle poussée. Je suis allée aux urgences ophtalmologistes à Lisieux. L’ophtalmologue a tout de suite mis un mot sur ce que j’avais : « C’est une inflammation du nerf optique et, dans le pire des cas, une sclérose en plaques ». Tout s’est précipité. IRM en urgence, avec cette fois une injection de produit de contraste, et l'image a révélé une démyélinisation de la gaine qui entoure les nerfs. Ce fut le choc. Il y avait 4 lésions au niveau cérébral et 2 lésions au niveau des cervicales. Le monde s’écroulait. Je ne me suis jamais sentie aussi seule. 

Pour moi, la dépression, les douleurs, l’envie de me battre et de voyager étaient beaucoup plus importantes que la maladie. Alors, j’ai tout simplement commencé à vivre en sachant que je ne serai plus jamais à 100% en bonne santé. Je témoigne de mon parcours sur mon instagram @sep_etmoi. Ça me fait du bien d’écrire et de me sentir soutenue. Positivez, souriez, profitez, les trois mots clés d’une certaine obligation au bonheur.

Courage à toutes et à tous. »

Par Audrey.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! (Exemple : un don de 20€ ne vous coûte réellement que 6,80 €).

Rediffusion du 11/04/2020.

8 commentaires
11/09/2021 à 18:21 par Yann
Super☺️ Audrey 👍🏿 tu es positive par tes écrits, gardes ce capte là car c’est le meilleur 😎

14/04/2020 à 23:09 par Sihem
Bravo je ss très fière de vous je vous souhaite bp de courage bisou

14/04/2020 à 10:04 par Audrey
Merci à tous pour vos témoignages. Ça me fait chaud au coeur que mes phrases deviennent vos phrases. J'espère que j'ai pu vous aider et vous donner beaucoup de courage surtout !

14/04/2020 à 09:51 par Assou
Bonjour ,

Mercii beacoup pour ce témoignage Audrey , diagnostiquée ca fait quelques mois tous a changé après dans ma vie...
Tu me donne un grand courage et c'est pareil pour tous vos témoignages
"Positivez, souriez, profitez, les trois mots clés d’une certaine obligation au bonheur." ma phrase du jour

13/04/2020 à 10:33 par mary
Bonjour vous tous et toutes, vos témoignages sont le reflet de ma vie, diagnostiquée le 02/02/1999, j'ai aujourd'hui 63 ans, les 15 premières années, cette crasse de sep m'a laissé vivre à part cette fatigue typique pour nous sépiens, depuis 2015, tout s'est dégradé, j'ai du abandonner mon travail de secrétaire (je ne sais plus écrire), j'ai la sep forme progressive donc jamais de poussées MAIS "poussées" quotidiennes s puisque je n'ai aucun jour de répit, je ne sais plus marcher, plus aucun équilibre, ma jambes droite ne lève plus du tout, conduire fini, bref je ne sais quasi plus rien faire, même pas ma toilette, aucune sensation dans une main, aucune force dans la main droite, tout ça sans me plaindre car nous sommes tous dans le même bâteau en essayant de ne pas nous noyer... J'ai un moral très bas, mon travail me manque tellement, le contact humain perdu, bref tout est dur. J'ai abandonné les traitements après avoir tout essayer, le dernier était la copaxone qui au final n'a pas empêché les nouvelles plaques au cerveau.. Voilà, j'espère que mon témoignage vous aidera à ne pas croire que vous êtes seul à connaître tout ça.... Vous pouvez me contacter, ce sera un plaisir de vous lire : jmetmj@yahoo.fr

13/04/2020 à 10:11 par Julien 70
Courage, j ai 33 ans et ça fait 10 ans que je tiens avec des poussées violentes au cours de ces années, à l heure d aujourd hui ça va bien, j ai quelque reste de poussée mais tt va bien. Accroche toi, on la bâtera et là médecine progresse vite. ...

13/04/2020 à 07:34 par Audrey
Bonjour et Merci Nadine, oui c'est ce qu'il me reste à faire ☺️

13/04/2020 à 05:43 par Nadine
Bonjour Audrey,

Tu as mille fois raison, bien sur la sep est là mais profite à fond de ta vie!!

Nadine

Ajouter un commentaire