La sclérose en plaques,
c'est vous qui en parlez le mieux.
Ne laissez pas les autres
raconter votre histoire

Témoignez !

Le 27 juin 2020

La sclérose en plaques, par Régine.

« Cela ne m'a pas empêché
d'avoir un bébé à 38 ans. »

« Bonjour,

J'ai une sclérose en plaques qui a été diagnostiquée suite à une ponction lombaire, des potentiels évoqués, scanner, etc…

J’avais 30 ans quand j'ai appris le diagnostic. Tout a commencé le jour où ma jambe gauche ne m’a plus porté. Petit à petit, la situation est revenue à la normale. En ce qui me concerne, les traitements ne font rien. Cela ne m'a pas empêché d'avoir un bébé à 38 ans. Tout c'est bien passé. (Lire l'article sclérose en plaques et grossesse).

J'ai dû abandonner mon travail car je suis très fatiguée. Je marche encore, mais très peu. Mon neurologue, qui me suit depuis le début, me dit qu'il existe plusieurs sortes de sclérose en plaques et que les patients ne réagissent pas tous de la même façon. Je fais avec, je n’ai pas le choix.

Ce qui est essentiel, c’est d’être bien entouré car, hélas, on est obligé de s’habituer à cette maladie !

Bon courage à tous. »

Par Régine.

❤️ Soutenez l'association Notre Sclérose ! (Exemple : un don de 20€ ne vous coûte réellement que 6,80 €).
 

Rediffusion du 24/04/2017.

1 commentaire
24/04/2017 à 21:28 par emilie
Beau témoignage Régine.
Il faut s'habituer C'est clair apprivoisé cette maladie perso je suis plutôt en harmonie avec elle avec des hauts et des bas mais je ne lâche rien mon fils de 7ans est le meilleur des traitement je travaille à temps partiel je voyage beaucoup et profite bien de la vie avec des temps de repos.
Je ne prends plus de traitement depuis plus de 6 mois et je ne sais pas si je vais en reprendre un je ne me sens pas de différence faut dire qu'elle me laisse plutôt tranquille en ce moment.
Pleins de bonnes choses pour toi.
Emilie

Ajouter un commentaire